Les affiches ferroviaires ont permis à d’innombrables artistes de réaliser des œuvres remarquables. Elles étaient là pour faire rêver de voyage, d’exotisme, de lumière, pour mettre en avant la vitesse, la performance des nouvelles machines. Les affichistes des années 30 ont marqué leur époque par un parfait équilibre entre le graphisme, la typo et le nouveau design des locomotives. J’ai voulu introduire la Type 12 dans cette mythologie, m’inspirant parfois directement de certaines de ces images, suggérant qu’elle aurait pu ainsi voyager sur plusieurs continents.